Tous les articles par Bonheur Agudze

Camp KT 2017-2018

Cette année, le camp KT a eu lieu à Aire sur Adour, un lieu assez central pour les jeunes venant des 4 coins du sud-ouest ou presque… c’est la maison familiale rurale qui nous a accueilli en plein cœur de la ville, dans un bâtiment très biscornu (ce qui a permis de bonnes parties de cache-cache…)

Le thème général de cette année était l’engagement : nous avons donc réfléchi autour des « héros bibliques » qui ont déclaré leur foi et se sont engagés pour changer le regard des hommes… nous avons aussi observé des œuvres d’artistes de rue actifs sur de nombreux sujets de société et les jeunes se sont mis eux même en action : vous pourrez observer leur tresse d’engagement dans la maison Calas (pour l’écologie, la liberté ou la course contre la faim !).

Enfin, le film « demain » a amené un vrai débat sur les changements possibles dès maintenant pour chacun de nous et le grand jeu a permis de mettre en pratique la solidarité et les actions d’éclats que l’on peut mener si l’on est prêt à s’engager dans la société pour que l’avenir soit meilleur.

Les jeunes sont revenus enchantés !!! Comme d’habitude, ceux qui ont fini leurs années de KT sont invités à revenir comme co-animateurs l’an prochain, avis aux amateurs !.

Martine Ralu

Sortie Ecole biblique 2017-2018

Esther réussira t- elle à sauver son peuple de la terrible menace de mort qui pèse sur tous les juifs ? Candice, Léane, Andréa et Sana ont découvert l’histoire de cette très belle jeune fille juive exilée, Esther, qui devint reine de Perse, et connut un destin incroyable.

Ce samedi 17 mars, nous sommes remontés au temps où Assuérus, roi de Perse,  régnait sur 127 provinces, de l’Ethiopie à l’Inde. Et c’est à Colleignes, dans le « château » d’Angéline, que nous avons reconstitué toute l’histoire d’Esther :

  • fabrication de couronnes semblables à celle de la reine Vasti qui fut malheureusement déchue pour avoir osé s’opposer au roi,
  • savant calcul pour découvrir le nombre de provinces que le roi Assuérus dirigeait et petite leçon de géographie pour situer ce très vaste royaume sur le globe, 
  • un message secret à décoder en code cassé (K =c pour les initiés) avec la fabrication du décodeur bien sûr, 
  • parcours semé d’embuches à la recherche d’une nouvelle reine, 
  • découverte de l’identité d’Esther choisie pour être la future reine,
  • jeu des senteurs pour aider Esther à choisir le parfum qu’elle mettra le jour de sa rencontre avec le roi (nous vous conseillons un mélange de cannelle, citron et fleur d’oranger, ça a son charme !)
  • suspens autour du jeu de massacre : en effet, Haman, le premier ministre du roi, décida du massacre de tous les juifs; il avait tiré au sort le jour de l’extermination du peuple juif. (le jour du « Pourim » qui signifie « le sort » en hébreu).
  • Mais c’était sans compter sur l’audace d’Esther : elle prépara un festin et y invita le roi Assuérus et Haman. Candice, Léane, Andréa et Sana ont donc mis la main à la pâte  et fabriqué de succulents « Houmentaschen » (gâteaux de pâte sucrée garnis de graines de pavot) et se sont faites belles pour accueillir le roi.
  • C’est au cours de ce festin qu’Esther dévoilera tout au roi, au péril de sa vie. Mais le roi aime Esther et lui accordera tout ce qu’elle veut.

Le livre d’Esther nous a aidé à comprendre que les persécutions n’apportent rien à ceux qui les décident. La victoire est réservée au peuple que Dieu a choisi et ce peuple est appelé à vivre, même en exil, dans la paix, la joie et la fraternité.

Un immense merci à Angéline pour son accueil et sa succulente soupe !

A l’année prochaine pour de nouvelles aventures avec les enfants de l’école biblique…

Les monitrices.

Concert malgache au temple de Castelmoron

Ce samedi soir 14 avril 2018, le temple de Castelmoron-sur-Lot était bien rempli pour accueillir le concert organisé par le Groupe Chrétien Malagasy au profit de l’Eglise Luthérienne Malgache d’Ambositra (Madagascar) pour la reconstruction du presbytère qui s’était écroulé.

 

Tout de suite nous entrons dans une ambiance de fête.

Au fond, sur le côté, un grand écran où s’affichent les paroles et même la traduction lorsque les chants sont en malgache.

Magnifique chorale où tous chantent avec leur cœur et à pleine voix. Nous avons eu droit à de superbes solos de femmes et d’hommes accompagnés par la chorale.

Tous les chants étaient accompagnés par un piano électrique et des guitares.

Et c’est avec leurs costumes et chapeaux chamarrés que les choristes nous ont servi, à la sortie, un buffet avec des spécialités malgaches !

J’espère que le public, après des applaudissements bien mérités, aura été généreux pour aider la cause de la reconstruction du presbytère  d’Ambositra.

Arrow
Arrow
Slider

Mini vidéo:  IMG-2186 (2)

Philippe Delpech.